Observatoire Mondial de l'action climatique non-étatique
6 décembre 2018

Observatoire Mondial de l’action climatique non-étatique

Résumé et Points clés

Rapport 2018

 

L’année écoulée aura démontré l’extrême gravité du changement climatique en cours, et le groupe intergouvernemental des experts sur le climat (CIEC) aura lui souligné, dans sa communication d’octobre 2018, les efforts considérables à réaliser dans les 10 prochaines années pour atteindre l’objectif de stabilisation du réchauffement sous les 1,5 degré.

Ce premier rapport de l’Observatoire Mondial de l’action climatique non-étatique par Climate Chance s’inscrit dans cette urgence de renforcer sans délai l’action pour limiter les impacts. Si les engagements se multiplient, l’évaluation du travail réalisé reste encore faible et trop sectorisée. Nous sommes convaincus que si nous ne montrons pas les réussites et difficultés des actions engagées, nous n’arriverons pas à les démultiplier, à lever les obstacles et inerties qui empêchent d’être à la hauteur de l’enjeu.

Unique par son importance, ce rapport met en évidence l’impressionnant fourmillement d’initiatives à travers le monde, s’intéresse spécifiquement à l’action territoriale et aux nouveaux outils financiers, croise politiques publiques et actions non-étatiques. Il se fonde sur les données et études disponibles pour tenter de mieux comprendre les évolutions récentes des émissions de gaz à effet de serre, étape nécessaire si nous voulons crédibiliser des scénarios de stabilisation du réchauffement. Ce rapport espère ainsi contribuer à la lutte contre un climato-fatalisme qui serait mortifère pour l’avenir de nos sociétés.

Ronan Dantec, président de l’association Climate Chance

 

Découvrir le Résumé du Rapport Annuel de l’Observatoire Mondial de l’action climatique non-étatique ici