logo_banque de france
4 octobre 2018

Banque de France – Bourse jeune chercheurs pour la finance verte

Le financement de la transition vers une économie à faible émission de carbone, compatible avec l’objectif d’un réchauffement planétaire « nettement en dessous de 2° C » tel qu’indiqué dans l’Accord de Paris, et la promotion d’une croissance durable et respectueuse de l’environnement figurent parmi les principaux défis de notre temps. Le processus visant à répondre aux défis environnementaux et climatiques comporte à la fois des opportunités et des vulnérabilités pour les institutions financières et le système financier dans son ensemble.

Au sommet international sur le climat (One Planet Summit) qui s’est tenu à Paris en décembre 2017, la Banque de France a pris l’initiative de la mise en place du Réseau des banques centrales et des superviseurs pour le verdissement du système financier (Central Banks and Supervisors Network for Greening the Financial System – NGFS). Dans ce contexte, il est nécessaire de poursuivre les travaux de recherche universitaire en vue d’améliorer notre savoir collectif sur l’incidence exercée par les risques liés au climat sur le secteur financier et sur le financement de la transition vers une économie à faible émission de carbone.

La Banque de France a donc décidé de financer une bourse « Jeunes chercheurs » visant à faire reculer les frontières du savoir. La bourse sera attribuée lors de la conférence universitaire qui se tiendra dans le cadre du Climate Finance Day à la Banque de France, le 27 novembre 2018.

 

Éligibilité et conditions

La bourse « Jeune chercheur » pour la finance verte s’adresse à des chercheurs déjà titulaires d’un doctorat, âgés de moins de 40 ans au 31 octobre de l’année de la remise de la bourse et actuellement affiliés à une université française. Cette bourse, financée par la Banque de France, prend la forme d’une subvention de 15 000 euros accordée à un jeune chercheur.

 

Domaines de recherche

Les sujets de recherche incluent – mais ne se limitent pas aux – travaux pertinents au plan théorique ou empirique portant sur les risques ou les opportunités liés au changement climatique (physiques/de transition). Les programmes de travail des trois groupes de travail du NGFS fournissent une base pour identifier les sujets pertinents :
•    La mesure des risques liés au climat et leur atténuation par les institutions financières.
•    Les pratiques de communication des institutions financières et des entreprises en matière de risques liés au climat.
•    Le différentiel de risque potentiel entre actifs « verts » et actifs « marron ».
•    Les canaux de transmission à l’économie et au système financier des risques liés au climat, au niveau des secteurs institutionnels.
•    Les modèles macroéconomiques d’évaluation de l’incidence du changement climatique sur l’économie.
•    Les actions possibles des banques centrales pour renforcer le marché obligataire vert ou le verdissement du système financier.

 

Soumission et échéances

Les candidats devront soumettre une description de leur projet (10 pages environ, dont bibliographie, annexes et budget détaillé) et leur CV avant le 12 octobre 2018 à 2340-corefi-ut@banque-france.fr.

Le prix sera décerné par une personnalité de haut niveau connue pour son engagement contre le changement climatique. Les participants seront informés à l’avance des résultats.

 

Toutes les informations ici